Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médore

galerie CoolMiniOrNot


Venez visiter ma galerie sur cool MIni Or Not
http://www.coolminiornot.com/artist/bizeljulien

boutique

Pour ceux que ça interesse, un lien ou acheter les figurines que je peint pour la boutique.

my-wip copy

Le coin lecture

Catégories

le mot du moment

staystrong

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 19:37
Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

Bonjour a tous ! Apres quelques longs mois d'absence, je tente de reprendre la publication d'articles entre deux changements de couches. Bon, ok, ma fille n'est pas la seule cause de ce retard. D'ailleurs si vous connaissez une plateforme de blog facilement éditable sur Ipad je suis preneur, car je commence à craquer avec Overblog.... trêve de blabla... place â l'action.

Précédemment, nous avons vu comment peindre des surfaces mates et des surfaces transparentes. Ici nous allons voir comment peindre des surfaces métalliques. Commençons par un peu de théorie :


Je n'ai pas la prétention de vous faire un cours de physique, mais essayons de voir ce qui caractérise visuellement une surface métallique. Une surface métallique réfléchit son environnement et plus particulièrement la lumière qui l'entoure. Plus la surface est lisse, plus la restitution de son environnement est précise, â l'instar d'un miroir. Sur la photo ci-dessou, le rouge de la cape et de l'environnement se reflète dans l'or de la jambière.

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

En terme de peinture cela signifie que les objets proches de la surface â traiter vont influencer sa couleur afin de simuler les réflexions, allant de la simple teinte jusqu'à l'évocation de formes. De plus, comme pour une surface brillante, la longueur des dégradés qui la compose sera plus courte que pour une surface mate. (Figure ci-dessous â gauche une surface mate et â droite une surface brillante.)

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

Tentons de décomposer ça en étapes de peinture :

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

1 - Partons d'un tube.
2 - Commençons par l'éclairer. La lumière se dépose sur le tube en fonction de la source lumineuse, projetant une ombre à l'opposé, comme pour un objet mat.
3 - Nous allons ensuite faire ressortir la nature brillante du tube. Pour ce faire, nous allons simuler la réflexion de la lumière renvoyée par le sol en éclairant légèrement la zone d'ombre située sous le tube.
4 - Afin d'enrichir les réflexions, nous allons simuler la présence d'objets à proximité de notre tube en créant leurs reflets. Il suffit pour ça de poser quelques ombres dans les zones lumineuses du tube. Ces "ombres" peuvent êtres colorées en fonction de la couleur des objets.
5 - L'impression métallique va être renforcée avec l'ajout de réflexion plus forte et plus fine, rappelant l'environnement autour du tube. Là encore les couleurs de l'environnement vont influencer la couleur du tube.
6 - Pour finir, l'ajout de lumière vive sur les arêtes et de points de lumière, vont représenter l'impact des sources lumineuses entourant notre tube.


Poussons la réflexion un peu plus loin (sans mauvais jeux de mots... Quoi que...). Toutes formes complexes qui nous entourent peut se décomposer en sous ensembles de formes géométriques simples : cube, cylindre, sphère. Par exemple, un casque sera basé sur une sphère, un bras sera composé de cylindres, etc... En appliquant l'exercice ci-dessus sur ces formes géométriques, on peut donc en déduire la position des réflexions, ombres et lumières qui vont définir notre objet métallique.

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.
Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.
Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

Maintenant que nous avons vu la théorie, passons à des exemple plus concrets.
Il existe deux méthodes pour mettre en couleur des métaux. Le NMM (non métallique métal) et le TMP (True métal painting,). Il est courant de penser que le TMP, utilisant des pigments métalliques, serrait la méthode la plus simple. Il est vrais qu'une simple couche de peinture métallique peut avoir un rendu déjà saisissant. A l'inverse le NMM n'utilisant que de la peinture classique, demande plus de travail afin de rendre la nature métallique de l'objet. Mais un vrais TMP, ne s'arrêtera pas a un simple aplat et très rapidement l'on se rend compte que la seule différence entre les deux technique, est la peinture utilisée.
Voyons cela en images avec un TMP tout simple.

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

1- Commençons par un aplat de gris métallisé sur la surface à traité. Beaucoup de peintres se contentent de cette étape. Mais rappelons que pour définir un objet, 3 choses sont indispensables : la couleur, l'ombre et la lumière. Avec l'aplat gris métallisé, nous avons défini la couleur, et bien que les pigments simulent déjà quelques lumières, ombres et reflets, se n'est pas suffisant.


2 - afin d'accentuer les ombres sur notre objet, un simple lavis noir suffit. J'affectionne particulièrement ceux de la gamme Citadel mais attention, mal secoué et utilisé en trop grande quantité, ils laisseront aparêtre un voile blanc un foi sec. D'autre teinte peuvent êtres utilisé, tel que le lavis marron, donnant un aspect plus vétuste, ou bien le bleu pour un rendu plus propre, voir encore, une application précise des deux afin de simuler la réfection du brun de sol et du bleu du ciel sur le métal.


3 - une fois le lavis bien sec, nous allons reprendre toutes les arêtes a l'aide d'un pinceau fin et d'une peinture métallisé très claire. Mais ce n'est pas tout a l'aide des schémas de formes simples (que nous avons vue plus tôt) il faudra renforcer les éclats de lumière. Ici le pot d'échappement de forme cylindrique a reçu un vif éclairci horizontale simulant la réflexion de l'horizon.


Le travaille d'un NMM n'est pas très éloigné de la méthode précédente. Toutes fois, La peinture utilisé ne contenant pas de pigments métalliques pour réfléchir la lumière, il nous reviendra de travailler les réflexions en trompe l'œil.

Vengeance Noire Deathwing - les Métaux.

1 - Dès la première étapes, nous commençons à simuler ces réflexions. Ici, le premier aplat n'est pas de couleur unis comme a l'accoutumé, mais emprunte deux tons de gris. L'un plus claire, simulant la réflexion du ciel l'autre plus sombre simulant la réflexion du sol. L'ensemble des deux simulant un horizon, donnant vie a l'environnement dans le quel évolue notre objet métallique.
2 - comme pour l'exemple précédent, l'application d'un lavis noir permet de faire ressortir les détailles et d'accentuer les ombres. La encore les plus chevronnés pourrons s'amuser à varier les teintes.
3 - a l'aide d'un pinceau fin de peinture noir, l'ont renforce certaines ombres et l'on souligne délicatement la ligne d'horizon afin de la renforcer.
4 - toujours avec un pinceau fin nous commençons à poser les réflexions. Pour ça toutes les arêtes vives ainsi que l'horizon, sont rehaussés d'une fine ligne de peinture gris claire. La encore, les formes simple sont d'une grande aide afin de trouver l'endroit approprié pour poser une lumière.
5 - pour finir les réflexions sont rehaussé a l'aide d'une pointe de blanc.


Une fois ces étapes simple maîtrisé, libre a vous d'affiner le rendu en les multipliant, en travaillant les dégradés et en enrichissant les couleurs. Afin de pousser plus loin l'impression de réalisme.

Voila, après 6 mois de silence mon premier tuto. Et il n'a pas été facile à faire. Les gros changement effectué par over blog n'on pas aidé, on va voir avec le temps ce que ça donne, mais pour l'instant je ne suis pas convaincu...

Partager cet article

Repost 0
Published by bizeljulien
commenter cet article

commentaires